Actualités

21.08.2017

Des cours pour plus de nature en ville

L'association Pusch propose cet automne une série de formations sur l'intégration de la nature en ville.


29.06.2016

Plaidoyer pour des villes propices au développement des enfants

Dossier "les enfsnts et la ville" et présentation du livre "la ville récrative" sur le site de metropolitiques.eu


21.04.2016

Les feux rouges, oui mais...

Le CEREMA fait le point sur les feux tricolores et montre qu'ils ne sont pas nécessaires partout


15.03.2016

Le WiFi pour tracer les piétons

Une équipe de l'EPFL a mis en place une méthode permettant d’étudier les déplacements et les activités des piétons à l'aide de données WiFi anonymisées.


15.03.2016

CAS "Espace public urbain et mobilités douces"

La HES-SO propose un nouveau CAS pour aborder la planification des espaces publics en lien avec la mobilité douce. Celui-ci démarrera en août 2016 à Yverdon.


02.03.2016

Plan d'actions de la mobilité douce de Genève

Validé par le Conseil d'État, il est soumis au Grand Conseil genevois pour adoption


toutes les actualités...

Les enfants doivent avoir plus de places pour jouer

Publié le 12.11.2015

C'est avec plaisir que nous relayons la campagne de la Fondation Pro Juventute d'un des deux membres fondateurs de Rue de l'Avenir – avec l'ATE – il y a plus de 30 ans . 

Plus d'espace pour nous !

 Plus d'espace pour nous

Pour bien grandir, les enfants ont besoin d’espace. De l’espace pour jouer et explorer, pour se défouler et se reposer, pour passer leur temps libre avec d’autres enfants, sans être surveillés par les adultes.
Cet espace de liberté n’est pas qu’une idée louable, c’est un droit fondamental garanti par l’article 31 de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant (CDE).
En effet, lorsqu’un enfant ne dispose pas d’espace pour jouer librement, cela a des conséquences graves sur son développement physique, psychique, social et cognitif.


Le problème: les espaces de liberté deviennent de plus en plus rares, car l’espace public est aujourd’hui fréquemment interdit aux enfants. Les aires de jeux et les cours de récréation sont fermées, les enfants n’ont pas le droit de jouer seuls dehors à cause des dangers éventuels et leurs besoins ne sont pas pris en considération dans les plans d’urbanisme communaux.


C’est pourquoi Pro Juventute lance une campagne de mobilisation et de sensibilisation nationale pour attirer l’attention sur le fait que les enfants ont besoin d’espaces de liberté et ont le droit de façonner notre monde.

 Lien vers le site de Pro Juventute

Vous y retrouverez : 3 aides ciblés vers les enfants, les parents et les spécialistes.

A noter qu'une application pour téléphone intelligent a été créé (Mac et Google) à cette occasion