Actualités

21.08.2017

Des cours pour plus de nature en ville

L'association Pusch propose cet automne une série de formations sur l'intégration de la nature en ville.


29.06.2016

Plaidoyer pour des villes propices au développement des enfants

Dossier "les enfsnts et la ville" et présentation du livre "la ville récrative" sur le site de metropolitiques.eu


21.04.2016

Les feux rouges, oui mais...

Le CEREMA fait le point sur les feux tricolores et montre qu'ils ne sont pas nécessaires partout


15.03.2016

Le WiFi pour tracer les piétons

Une équipe de l'EPFL a mis en place une méthode permettant d’étudier les déplacements et les activités des piétons à l'aide de données WiFi anonymisées.


15.03.2016

CAS "Espace public urbain et mobilités douces"

La HES-SO propose un nouveau CAS pour aborder la planification des espaces publics en lien avec la mobilité douce. Celui-ci démarrera en août 2016 à Yverdon.


02.03.2016

Plan d'actions de la mobilité douce de Genève

Validé par le Conseil d'État, il est soumis au Grand Conseil genevois pour adoption


toutes les actualités...

Plan d'actions de la mobilité douce de Genève

Publié le 02.03.2016

2015 : Le plan d'actions de la Mobilité douce du canton de Genève

Il a été validé par le Conseil d'État et transmis en octobre 2015 au Grand Conseil pour adoption.

vignette plan d'actions MD de GenèveEn bref

Le Plan d'actions de la mobilité douce vise à définir les mesures (études, projets et réalisations) en faveur des piétons et des cyclistes qui seront menées par le Canton de Genève pendant la période 2015 – 2018.

Ce plan d'actions vise d'une part à améliorer l’infrastructure par des mesures de sécurisation, d'amélioration de la continuité et de la qualité des réseaux piétonniers et cyclables, et d'autre part, à agir sur la mise en valeur de la marche à pied et du vélo par des actions de promotion visant un public élargi, de l'enfance jusqu'au troisième âge.

 

 

52 mesures ont été identifiées, selon 6 axes d'intervention:

  1. Le réseau cyclable
  2. Le réseau piétonnier
  3. Les espaces publics
  4. Le fonctionnement des réseaux
  5. Le stationnement vélo
  6. La promotion et les nouveaux services

Ces mesures concernent la plupart des politiques publiques majeures menées par l'État, plus particulièrement celles des transports, de la sécurité, de l'aménagement du territoire et de l'environnement, mais concernent également le logement, la santé, l'action sociale, la formation, le tourisme. Elles nécessitent souvent une coordination pour leur mise en œuvre, impliquant la collaboration entre les services du canton, les communes et d'autres partenaires publics et privés de l'agglomération du Grand Genève. Instrument de programmation transparent, le Plan d'actions de la mobilité douce identifie les ressources financières et les étapes nécessaires à la concrétisation des mesures. (extrait du plan d'actions)

 

 

2013 : Le Plan directeur de la mobilité douce

Le troisième pilier du système de mobilité genevois, est un document cadre visant à mettre à disposition des pratiquants de la mobilité douce des réseaux de parcours attrayants, sûrs et continus ainsi que des infrastructures appropriées.
 
Vignette plan directeur mobilité douce GenèveDes différents modes de déplacement, la mobilité douce est le seul à Genève qui, à ce jour, ne faisait pas encore l'objet d'un plan directeur.
Cette lacune est désormais comblée le plan a été adopté par le Conseil d'Etat le 31 mars 2011 et par par le Grand Conseil le 25 janvier 2013.
Le plan directeur vise un rééquilibrage de l'importance des modes de déplacement et traite notamment de :
    •    l'établissement d'une planification pour un réseau cantonal intégrant une vision transcantonale et transfrontalière avec l'identification d'itinéraires-clés à renforcer ou à développer

    •    l'amélioration des coordinations entre l'Etat et les communes, ainsi qu'à l'interne de l'Etat, pour la planification, l'aménagement et la gestion de la mobilité douce

    •    l'établissement d'un programme des mesures prioritaires à mettre en œuvre (réseaux, vélos en libre service, équipements de stationnement, communication, etc.)

Basé sur un diagnostic précis, il comporte des fiches actions relatives à des objectifs stratégiques. Dans la méthode, la réalisation de ce Plan directeur a fait l'objet de consultations des milieux associatifs et des communes.

Infos de la DGM Direction générale de la mobilité

Table des matières
INTRODUCTION 1
DIAGNOSTIC : UN MODE NATUREL LONGTEMPS NÉGLIGÉ 7
    .    1.1  Des réseaux encore peu attractifs, malgré les efforts engagés 9
    .    1.2  Des réseaux mal respectés 10
    .    1.3  Un rythme de réalisations qui ralentit 11
    .    1.4  Un stationnement vélo insuffisant (quantité et sécurité) 12
STRATÉGIE ET ACTIONS 2011-2014 15
    .    2.1  Cadre stratégique 15
    .    2.2  Programme d’actions 17
    .    2.3  Fiches de mesures 21
CONCLUSION : UN EFFORT MESURÉ POUR DES AMELIORATIONS SIGNIFICATIVES DU SYSTÈME DE MOBILITE GENEVOIS 31

Commentaire de Rue de l’Avenir
L’adoption de ces plans devraient faciliter la concrétisation de “l’initiative des villes” pour la mobilité douce, déposée par Actif-trafic en juillet 2009, et adoptée en votation populaire le 15 mai 2011.
L'enjeu est le manque volonté politiques des autorités genevoises de prévoir un financement adéquat pour la concrétisation de ces mesures.

 


Liens pour télécharger les documents pdf:

Plan d'actions de la mobilité douce de Genève 2015- 2018 pdf de 128 pages

Plan d'actions de la mobilité douce 2015 - 2018 et rapport du Conseil d'État RD1111

Plan validé par le Conseil d'État et présenté au Grand Conseil genevois le 28 octobre 2015 pour adoption (RD111)

Plan directeur de la mobilité douce - Genève

Mobilités 2030 : stratégie multimodale pour Genève

Les plans directeurs pour piétons à Genève (présentation de Marco Weil à Lyon octobre 2012)

Le plan piéton de la Ville de Genève 1998

Le petit plan piéton (exemple d'un des 6 plans vue par les enfants) Ville de Genève (l'ATE a participé à leur réalisation)

 Autres publication de la DGT (plan directeur du stationnement, du réseau routier, plan d'actions P+R, Plan directeur des transports collectifs etc.)

Pour mémoire, le département fédéral de l'environnement, des transports et de l'énergie (DETEC) avait mis en consultation en 2002 le plan directeur de la mobilité douce pour la Suisse. Malheureusement, ce plan n'a pas été validé par le Conseil fédéral