Actualités

12.11.2015

Les enfants doivent avoir plus de places pour jouer

Espace public. Les espaces de liberté disparaissent. Pro Juventute lance une campagne.


12.11.2015

Prix vélo infrastructures - appel à projets

PRO VELO Suisse organise la 5ème édition du « PRIX VELO Infrastructure », qui récompense tous les quatre ans des infrastructures cyclables novatrices


14.10.2015

Mobilité des enfants et des adolescents

Evolution de 1994 à 2010. Analyse basée sur les micro-recensements Mobilité et transports


12.10.2015

Paris budget participatif

les Parisiens donnent la priorité aux cyclistes et aux piétons


09.10.2015

Initiative vélo : 100 000 signatures récoltées

L’initiative vélo trouve un écho favorable auprès de la population. Elle a abouti en seulement six mois.


06.10.2015

Impact sanitaire de la mobilité douce à Barcelone

Lorsque la ville est polluée, est-il dangereux pour la santé d’aller à pied ou à vélo ? Une étude européenne répond à cette question


toutes les actualités...

Plan directeur de la mobilité douce - Genève

Publié le 06.02.2013

Vignette plan directeur mobilité douce GenèveLe Plan directeur de la mobilité douce, le troisième pilier du système de mobilité genevois, est un document cadre visant à mettre à disposition des pratiquants de la mobilité douce des réseaux de parcours attrayants, sûrs et continus ainsi que des infrastructures appropriées.
 
Des différents modes de déplacement, la mobilité douce est le seul à Genève qui, à ce jour, ne faisait pas encore l'objet d'un plan directeur.
Cette lacune est désormais comblée le plan a été adopté par le Conseil d'Etat le 31 mars 2011 et par par le Grand Conseil le 25 janvier 2013.
Le plan directeur vise un rééquilibrage de l'importance des modes de déplacement et traite notamment de :
    •    l'établissement d'une planification pour un réseau cantonal intégrant une vision transcantonale et transfrontalière avec l'identification d'itinéraires-clés à renforcer ou à développer

    •    l'amélioration des coordinations entre l'Etat et les communes, ainsi qu'à l'interne de l'Etat, pour la planification, l'aménagement et la gestion de la mobilité douce

    •    l'établissement d'un programme des mesures prioritaires à mettre en œuvre (réseaux, vélos en libre service, équipements de stationnement, communication, etc.)

Basé sur un diagnostic précis, il comporte des fiches actions relatives à des objectifs stratégiques. Dans la méthode, la réalisation de ce Plan directeur a fait l'objet de consultations des milieux associatifs et des communes.

Infos de la DGM Direction générale de la mobilité

Table des matières
INTRODUCTION 1
DIAGNOSTIC : UN MODE NATUREL LONGTEMPS NÉGLIGÉ 7
    .    1.1  Des réseaux encore peu attractifs, malgré les efforts engagés 9
    .    1.2  Des réseaux mal respectés 10
    .    1.3  Un rythme de réalisations qui ralentit 11
    .    1.4  Un stationnement vélo insuffisant (quantité et sécurité) 12
STRATÉGIE ET ACTIONS 2011-2014 15
    .    2.1  Cadre stratégique 15
    .    2.2  Programme d’actions 17
    .    2.3  Fiches de mesures 21
CONCLUSION : UN EFFORT MESURÉ POUR DES AMELIORATIONS SIGNIFICATIVES DU SYSTÈME DE MOBILITE GENEVOIS 31

Commentaire de Rue de l’Avenir
L’adoption de ce plan facilitera la concrétisation de “l’initiative des villes” pour la mobilité douce, déposée par Actif-trafic en juillet 2009, et adoptée en votation populaire le 15 mai 2011.


Liens pour télécharger les documents pdf:

Plan directeur de la mobilité douce - Genève

Mobilités 2030 : stratégie multimodale pour Genève

Les plans directeurs pour piétons à Genève (présentation de Marco Weil à Lyon octobre 2012)

Le plan piéton de la Ville de Genève 1998

Le petit plan piéton (exemple d'un des 6 plans vue par les enfants) Ville de Genève (l'ATE a participé à leur réalisation)

 Autres publication de la DGM (plan directeur du stationnement, du réseau routier, plan d'actions P+R, Plan directeur des transports collectifs etc.)

Pour mémoire, le département fédéral de l'environnement, des transports et de l'énergie (DETEC) avait mis en consultation en 2002 le plan directeur de la mobilité douce pour la Suisse. Malheureusement, ce plan n'a pas été validé par le Conseil fédéral