Sélectionnez les filtres désirés ci-dessous :
picto search

Journée 2016

La participation particulièrement élevée à la journée Rue de l’Avenir 2016 a démontré l’intérêt pour un thème qui est en train de prendre de l’importance, entre développement de quartiers labellisés «éco» et gestion de la mobilité dans les quartiers existants. Une journée qui a illustré le large éventail des mesures, entre gestion du stationnement, implication des acteurs, mesures facilitatrices et échelles d’action – du quartier à la ville. [en savoir plus...]

Journée 2015: Lausanne (VD)

Des médecins, des professionnels du territoire et des politiques étaient réunis pour dialoguer autour d'une thématique qui reste encore très spécialisée et compartimentée. Ce bulletin fait état de l'influence de notre cadre de vie en soulignant l'importance d'agir sur notre environnement. Urbanistes, architectes, spécialistes en mobilité et politiques sont appelés à "prendre conscience de leur pouvoir" selon Reto Auer, chef de clinique à la PMU. [en savoir plus...]

Journée 2014: Romandie

En période de restrictions budgétaires, les projets de modération de la circulation ou d’aménagements en faveur des piétons et des cyclistes peinent à se concrétiser, car souvent associés à des mesures constructives coûteuses. Le problème est récurrent, pour les petites communes comme pour les grandes. A défaut rien ne se réalise, pourtant les problèmes et les besoins d’amélioration subsistent.
 Rue de l’Avenir a cherché à collecter des exemples existants de solutions à prix modéré. S’appuyant sur une collaboration avec les correspondants du Réseau RUES (réseau francophone pour une mobilité urbaine conviviale et sûre), dont fait partie Rue de l'Avenir, la journée de Martigny a présenté diverses approches et expériences en la matière, et de susciter la discussion sur la situation en Suisse. [en savoir plus...]

Journée 2013: NE

Touchant à des questions sensibles, les projets de modération de la circulation et de réaménagement de rues suscitent inévitablement des craintes devant le changement, des doutes ou des interrogations, qui peuvent générer des réactions négatives parfois fatales aux projets. 
La communication devient un volet essentiel d’accompagnement des processus, dès le début des projets et jusqu’au suivi après réalisation. C'est ce que cette journée a permis de mettre en évidence… [en savoir plus...]

Journée 2012: Nyon

La moitié des déplacements des enfants et des jeunes est faite de déplacements scolaires. L'accessibilité des établissements touche aujourd'hui à des enjeux multiples : autonomie, sécurité, santé, mobilité durable... Des questions qui concernent un large éventail d'acteurs, confrontés à des démarches complexes pour lesquelles on manque encore bien souvent d'outils et d'exemples de référence. Rue de l'Avenir a donc consacré sa 29ème journée d'étude pour permettre de découvrir des solutions mises en place et des démarches intéressantes sur ce thème. Le matin, la visite sur le terrain a conduit les participants dans les collèges de Borex-Crassier, Champittet et du Couchant. L'après-midi les exposés ont permis de découvrir en quoi consiste un Plan de déplacements scolaires de manière générale, puis ce qui se fait dans ce domaine au Tessin, à Vuisternens devant Romont et dans la Région de Bruxelles-Capitale. Un outil à l'usage des services de l'administration a aussi été présenté: «Les yeux à 1,20m de hauteur», pour des espaces adaptés aux enfants. [en savoir plus...]

Journée 2011: Berne (BE)

Rue de l'Avenir, créée le 3 octobre 1981, a fêté cette année ses 30 ans. Pour marquer cet anniversaire, Rue de l'Avenir a choisi Berne, ville qui poursuit depuis 30 ans une politique volontariste de mobilité durable, de qualité de vie en ville, de zones à vitesse limitée (zones 30, et zones de rencontre), de développement des transports publics et de dialogue avec les habitants. Elle a reçu le prix Rue de l'Avenir 2011. La journée a donc débuté avec la visite de zones 30 et de zones de rencontre "à la demande", une spécialité de la ville de Berne. Les exposés de l'après-midi ont permis de prendre aussi connaissance de démarches innovantes en Allemagne, en Grande-Bretagne et en Italie. Rue de l'Avenir a profité de l'occasion pour présenter son idée de lancer une démarche de Code de la Rue en Suisse, s'inspirant des expériences belge et française. Cette journée de 30ème anniversaire consacrée aux expériences à l'étranger s'est révélée riche d'enseignements. [en savoir plus...]

Journée 2010: Renens (VD)

Le thème des zones 30 reste très actuel et le débat sur leur mise en oeuvre est loin d'être épuisé, comme l'a démontré la 27ème journée Rue de l'Avenir à Renens. La journée était placée sous le signe du sens, avec une volonté de parler au moins autant d'un projet politique et d'une vision de ville que d'aspects techniques et juridiques. Les échanges parfois vifs auront illustrés des manières de voir encore très différentes sur la question. La journée était placée aussi sous le signe des synergies, notamment avec Rue de l'Avenir France, qui a assuré l'introduction thématique et le rôle de grand témoin, et dont le titre d'une journée d'étude organisée à Montreuil au mois de mai a inspiré celui de ce bulletin. Enfin, cette journée aura été placée sous le signe de l'engagement : celui des autorités et des techniciens de la ville de Renens, celui des intervenant-es qui ont assuré les présentations, et aussi celui des participant-es, dont l'implication dans les échanges et les débats a largement contribué à l'intérêt de la journée. [en savoir plus...]

Journée 2009: Sion (VS)

Depuis une petite vingtaine d'années, la ville de Sion avance dans le réaménagement de son centre-ville. Celui-ci débute au début des années 90 avec la rue du Rhône rendue aux piétons et se poursuit en 2003, après une longue procédure, avec l'inauguration de la Place du Midi, réaménagée en zone de rencontre. C'est place est un succès. A partir de là, une dynamique nouvelle se développe au sein des commerçants: pour ne pas perdre leur clientèle, ils réclament d'autres zones de rencontre et s'engagent à ne pas s'opposer à la suppression du stationnement! Le réaménagement des rues se poursuit donc: rue des Remparts, espace des Remparts, rue du Grand-Pont, rue de Lausanne. Un processus de redistribution des espaces publics qui ne se limite pas à Sion, mais gagne peu à peu l'ensemble du Valais. Impressionnant! [en savoir plus...]

Journée 2008: Chambéry

Ce 25ème anniversaire des journées Rue de l'Avenir avait un caractère spécial, c'est la première journée organisée conjointement avec nos amis de Rue de l'Avenir France. Ensuite, elle était internationale avec une centaine de participants de France et de Suisse bien sûr, mais aussi du Liechtenstein, de Belgique et du Québec. Peu de gens le savent en France, ma la capitale de Savoie est - avec Fribourg-en-Brisgau, Delft et Ferrare - un modèle européen. Chambéry est précurseur en matière de zone à priorité piétonne depuis trente ans, avec les Néerlandais. La journée de Chambéry a été aussi l'occasion pour le réseau RUES (Réseau francophone pour une mobilité urbaine, conviviale et sûre) de se rencontrer. [en savoir plus...]

Journée 2007: Delémont (JU)

Pour sa 24ème journée d'étude, Rue de l'Avenir s'est attaqué à un thème vaste et complexe, plus abstrait que ceux des éditions précédentes. Le choix du lieu s'est imposé assez rapidement par envie d'aller voir de plus près cette "petite ville au grand dynamisme", qui a reçu en 2006 le prix Wakker, récompensant "son développement urbain de qualité, dont un des buts est la croissance vers l'intérieur, et la revalorisation de ses espaces publics." "Concertation, perdre du temps pour en gagner?" Les divers intervenants ont apporté de nombreux éléments de réponse et de réflexion, et soulevé, directement ou indirectement, presque autant de questions. L'affirmation que "le projet ne peut être que collectif" valide quant à elle clairement la concertation comme un des outils de la mutation nécessaire des processus de projet. [en savoir plus...]

Journée 2006: BE

La 22ème journée Rue de l'Avenir, marquant les 25 ans du GCR/Rue de l'Avenir - un quart de siècle d'existence retracé par Serge Beuchat, président de Rue de l'Avenir, en ouverture des présentations de l'après-midi - a réuni une centaine de participants. Manifestement le thème proposé a suscité l'intérêt, en Suisse romande mais aussi à l'étranger : une dizaine de participants sont venus de France, de Belgique et d'Italie. La journée a commencé par la visite des aménagements de traversée libre de Neuenegg et Köniz, et l'après-midi a été consacré à des présentations et une table ronde sur la question des passages piétons, de leurs avantages et désavantages. [en savoir plus...]

Journée 2005: BE

Cette journée a été consacrée non seulement à un bilan sur les trois ans d'expérience dont faisait fort alors la Place Centrale de Bienne, réaménagée en zone de rencontre et inaugurée comme telle en 2002, mais aussi à la visite du centre-ville de la ville de Granges, rendu attractif et convivial depuis 2004 pour les piétons par le réaménagement et l'exploitation nouvelle des rues comme mesure d'accompagnement à l'ouverture de l'autoroute. La journée a commencé le matin par la visite commentée de la place Centrale de Bienne et du centre-ville de Granges. L'après-midi les présentations ont rappelé l'historique de la zone de rencontre et fait le point de la situation en Suisse. Des expériences européennes, telles que celles de la Belgique, de la Hollande et de l'Angleterre ont aussi été présentées, tout comme l'expérience de la ville de Berne en matière de zones de rencontre et de ses ancêtres. [en savoir plus...]

Journée 2004: GE

À Genève, siège du salon de l'auto, la ville et le canton collaborent étroitement depuis plusieurs années pour développer une politique visant à améliorer la qualité de vie dans les quartiers et communes et favoriser une mobilité plus durable. C'est donc dans cette ville exemplaire que Rue de l'Avenir a décidé de consacrer sa 20ème journée d'étude organisée. La journée a commencé par la visite de la place Cornavin réaménagée en espace dévolu à la mobilité douce et aux transports publics. Puis ce fut le tour de la rue de Lausanne, revalorisée par l'arrivée du tram. Enfin, il y eut la visite de la zone de rencontre des Pâquis. L'après-midi, les intervenants ont présenté les mesures prises par la ville de Genève pour mettre en valeur et favoriser la mobilité douce. [en savoir plus...]

Journée 2003

Fort du succès du voyage de deux jours à Fribourg-en-Brisgau, Rue de l'Avenir a décidé de renouveler l'expérience, cette fois-ci de l'autre côté de la barrière de Rösti, au pays du S-Bahn. Ce fut donc deux journées consacrées à la découverte d'aménagements exemplaires de Uster, Baar et Zurich. Le premier jour, le voyage a commencé avec l'arrivée à Uster en fin de matinée. Puis en fin d'après-midi, le périple a continué avec l'arrivée dans la ville de Baar. Le lendemain, la journée s'est déroulée entièrement à Zurich, avec la visite de la ville et les présentations qui ont notamment fait découvrir la politique des transports publics de la ville de Zurich, ainsi que celle concernant la réalisation des zones 30. [en savoir plus...]

Journée 2002

Depuis plus de 30 ans, la ville de 200'000 habitants qu'est Frisbourg-en-Brisgau (D) développe - avec succès - une politique des déplacements fondée sur une réduction du trafic motorisé individuel au profit des transports publics, du vélo et de la marche. Ainsi, Rue de l'avenir a décidé de consacrer deux jours à la visite de ce modèle d'avenir, pour sa 18ème journée d'étude. La journée a commencé avec l'arrivée dans la ville de Fribourg-en-Brisgau en fin de matinée. Puis les participants se sont restaurés avec un repas léger au "café vélo" de "Mobil". Durant l'après-midi du premier jour, la première visite fut donc celle de «Mobil» (centre des mobilités douces). Pui il y eut une présentation de Fribourg-en-Brisgau à l’ancien Hôtel-de-ville, et par la suite la visite du quartier de Rieselfeld. Le lendemain fut entièrement consacré au quartier Vauban, avec une présentation le matin par la ville de Fribourg de la planification et de la réalisation du quartier, deux visites (une visite guidée et une individuelle), et finalement avec la participation des habitants par le forum Vauban. [en savoir plus...]

Journée 2001

La disponibilité d'une voiture est l'un des facteurs les plus déterminants du choix du mode de transport. Autrement dit, lorsqu'on possède une voiture, on l'utilise. Pour viser à une réduction du trafic automobile, et au transfert vers les modes écomobiles, il ne faudrait pas se limiter, comme cela a été le cas jusqu'à présent, à ériger des obstacles à l'utilisation de la voiture (réduction des possibilités de stationner, etc.), mais il faudrait agir en amont, en incitant un maximum de personnes à renoncer à la possession d'une voiture. C'est donc autour du thème de l'écomobilité que la 17ème journée d'étude de Rue de l'Avenir s'est organisée à Morat. Après un bilan fait par Pierre-François Schmid et Pierre Favre sur les 20 ans de Rue de l'Avenir, le matin a été d'abord consacré à des exposés présentant trois pistes pour le transfert vers l'écomobilité. Puis en fin de matinée, il y eut une table ronde. L'après-midi, ce fut la visite des aménagements de la ville, présentés par Peter Friedli, ingénieur communal. [en savoir plus...]

Journée 2000

L'espace public désigne ce qu'on a l'habitude d'appeler la voirie ou le réseau routier, là où se superposent les fonctions de circulation et d'activités riveraines. L'accroissement continu de la motorisation a cependant pris au fil du temps le dessus sur les autres activités humaines et sociales. Pendant longtemps, la hiérarchie du réseau faisait la loi. Mais aujourd'hui, la nécessité d'une certaine convivialité et la cohabitation des différents modes de déplacement et des activités sociales sont reconnues. C'est donc sur le thème des normes routières et de l'urbanisme que Rue de l'Avenir organisait sa traditionnelle journée d'étude à Berne. Le matin fut consacré tout d'abord à une introduction à la problématique, puis à un tour d'horizon des normes et recommandation routières en Europe avant de se terminer sur quelques exemples de solutions originales. L'après-midi, ce fut la visite sur place du modèle bernois avec l'exemple de la Seftigenstrasse. [en savoir plus...]

Journée 1999

Qu'il s'agisse de la circulation, des transports publics ou des aménagements urbains, la société va au devant de nouveaux choix qui ont un nom : zones 30, espaces conviviaux et transports adaptés. Vieillissement de la population oblige. En cette 15e journée de Rue de l'Avenir, la discussion a été axée sur des solutions d'aménagement des villes répondant aux besoins des personnes âgées. Ingénieurs du trafic, architectes et urbanistes se sont confrontés aux professionnels de l'action sociale et des établissements médicalisés. [en savoir plus...]

Journée 1998

Le progrès est associé dans nos sociétés occidentales au développement inconditionnel du trafic routier. La voiture est perçue comme la "nécessité absolue" d'une époque hautement technologique. Y renoncer c'est s'appauvrir. Dans ce contexte, toutes les tentatives de diminution du trafic routier sont vouées à l'échec. Créer cette nouvelle ère des transports passe donc par un bouleversement des mentalités. C'est en se basant sur ce point difficile que la journée "Rue de l'Avenir" s'est déroulée. Cette année-là, elle coïncidait avec la journée FNSRS consacrée aux résultats de la recherche « Potentialités de la marche et du vélo ». Organisée conjointement par le FNSRS, l’IREC et le GCR, elle s’est déroulée à Lausanne et a rassemblé 120 spécialistes. [en savoir plus...]

Journée 1997

À l'occasion de la Journée d'étude "Traversées de petites et moyennes localités" qui s'est déroulée le 31 octobre 1997 dans le Jura en présence de près de 84 participants, plusieurs traversées de village ont été visitées. Le village de Mettemberg nous a particulièrement retenu l'attention car les mesures de modération n'ont pas suffit à assurer la sécurité nécessaire. La commune et les habitants souhaitent que le 30 km/h soit instauré. [en savoir plus...]

Journée 1996

Nos villes et nos villages ne sont pas faits pour les enfants. Les petits piétons et cyclistes sont beaucoup plus souvent victimes d'accidents que les adultes. Avec le trafic, les routes sont devenues de véritables barrières qui empêchent les enfants de s'approprier l'espace. Les enfants sont devenus trop dépendants des adultes qui les accompagnent. On observe que les jeux les plus favorables au développement de l'enfant ont lieu dans la rue, dans l'espace proche du logement, alors que les jardins publics ne s'y prêtent guère. Quel espace-rue pour les enfants ? Rue de l'Avenir a donc consacré sa 12e journée à la recherche de solutions pour mieux adapter le trafic aux enfants. Le matin a donc été consacré à des exposés présentant les problèmes actuels sur ce thème, ainsi qu'à une brève présentation de la campagne "Pourvu que ce ne soit pas mon enfant". L'après-midi, quant à lui, a été axé sur les solutions possibles. Enfin, la journée s'est terminée par une table ronde, animée par Nicole Baur, journaliste à la radio suisse romande. [en savoir plus...]

Journée 1995

La loi fédérale sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestre (LCPR) est entrée en vigueur en 1987. Malgré cela, son application en Suisse romande n'avançait qu'à petits pas. Tous les cantons n'avaient pas une loi d'application et les directives d'aide à la planification pour les communes faisaient défaut. Dans cette optique, l'Association droits du piéton (ADP), organisme à l'origine de la LCPR, le Groupe-conseil romand pour la modération de la circulation (GCR) et la Conférence des offices romands d'aménagement du territoire et d'urbanisme (CORAT) souhaitaient apporter leur contribution à la promotion de la LCPR. Pour ce faire, ils ont proposé à l'instar des cantons de St-Gall et Zurich une journée d'information à l'intention des cantons, communes et des bureaux d'étude. Cette manifestation a remplacé la traditionnelle journée "Rue de l'Avenir". Ainsi, en présence de près de 80 participants, plusieurs intervenants ont présentés des plans ou des réalisations qui sont intéressants pour tous ceux et toutes celles qui s'occupent d'aménagements piétons. C'est pourquoi il a été choisi de les présenter dans le bulletin RdA 4/1995. [en savoir plus...]

Journée 1994

Cette 10ème journée de Rue de l'Avenir a été consacrée à un bilan de 10 ans de modération de la circulation. Les constats ont été positifs : En dix ans on a assisté à une évolution très significative de la conception des aménagements visant à modérer la circulation. On a passé de mesures ponctuelles, souvent perçues comme "punitives" à un traitement global et intégré de l'aménagement de l'espace public. Le matin a été consacré aux exposés, avec en première partie la présentation des associations Rue de l'Avenir Suisse, Rue de l'Avenir France ainsi que la présentation du GCR (Groupe-conseil romand pour la modération de la circulation). L'après-midi, après une présentation des aménagements de la ville de Bienne, il y eut une visite sur place. [en savoir plus...]

Journée 1993

La mise en service d'une nouvelle route d'évitement de localité apporte-t-elle une amélioration de la qualité de vie pour les habitants de l'endroit ou constitue-t-elle seulement une facilité supplémentaire visant à améliorer la fluidité du trafic dans une région ? L'objectif de cette 9ème journée "Rue de l'Avenir" fut de rassembler des professionnels, des responsables politiques et administratifs des communes et cantons romands, de même que des parents, habitants, ou usagers de la route, pour essayer de développer ce thème. Après trois présentations d'exemples concrets de restructuration de réseaux routiers, le matin s'est terminé par une discussion générale ainsi qu'un bilan de la matinée. L'après-midi fut consacré à une visite à vélo sur le thème "pistes cyclables et modération du trafic" conduite par l'ingénieur de la ville de Sion. [en savoir plus...]

Journée 1992

L'objectif de cette journée fut de rassembler les professionnels, les responsables politiques et administratifs des communes et des cantons romands, les représentants d'habitants et d'usagers, pour faire le points à Lausanne sur les zones 30. Des projets de zones 30 et les évaluations des premières réalisations ont fait l'objet des discussions de la journée (impacts sur les vitesses, la sécurité, le bruit et la pollution). Le matin fut consacré aux conférences, avec entre autres un partage des expériences du canton de Berne en matière des zones 30 et les résultats de l'expérience-pilote avec 6 zones 30 dans le canton de Bâle-campagne. Et l'après-midi, ce fut une visite à pied et en bus d'aménagements de modération de la circulation. [en savoir plus...]

Journée 1991

L'objectif de cette journée fut de rassembler les professionnels, les responsables politiques et administratifs des communes et des cantons romands, les représentants d'associations de parents, d'habitants, d'usagers, pour débattre à Neuchâtel des différents aspects de la modération de la circulation à grande échelle (zones 30, aménagements sur les axes principaux, politique globale des transports, pollution). Le matin fut consacré aux conférences, avec entre autres une présentation de la nouvelle politique des déplacements du canton de Genève ainsi que le plan des déplacements à Neuchâtel. Et l'après-midi, ce fut une visite à pied et en bus des quartiers à circulation modérée. [en savoir plus...]

Journée 1990

La ville de Berne mène une expérience de politique coordonnée des transports depuis plusieurs années. Le concept routier, le stationnement, les transports en commun, les réseaux deux-roues et piétons sont pensés pour être complémentaires plutôt que concurrentiels. La réflexion se base non seulement sur des critères techniques, mais aussi sur les contraintes d'exploitation, sur l'aménagement du territoire et sur l'urbanisme. Quel en est le résultat ? C'est ce que la journée d'automne du 19 octobre 1990 a tenté de mettre en évidence avec trois conférences le matin sur ce thème et une longue visite à pied et en bus l'après-midi des quartiers à circulation modérée. [en savoir plus...]

Journée 1989

Le sens de cette journée fut de rassembler les professionnels, les responsables politiques et administratifs des communes et des cantons romands, les représentants d'associations de parents, d'habitants, d'usagers, pour s'informer mutuellement, débattre, plus spécifiquement à Fribourg, autour des questions de choix (aménagements modérateurs sur une grande échelle ou localisés ?), de coûts et de stratégies (aménagements définitifs, provisoires, lourds, légers ?). La journée a donc commencé par une présentation du GCR (Groupe-conseil romand pour la modération de la circulation) et un exposé introductif. À midi, ce fut la présentation de réalisations suisses et étrangères ainsi celle de la philosophie de la modération de 3 villes romandes (Genève, Lausanne et Fribourg). Enfin, l'après-midi, ce fut les visites en bus de deux quartiers. La journée s'est terminée sur une discussion finale et des conclusions. [en savoir plus...]

Journée 1988

Comment concilier la modération de la circulation, la protection du cadre de vie et la sécurité des déplacements sur les axes principaux en tenant compte de la circulation actuelle ? La quatrième journée "Rue de l'Avenir" à la Chaux-de-Fonds a permis de faire le point sur l'état de la question à partir de cas concrets à Chambéry, à Sierre et à la Chaux-de-Fonds. Le matin, après une présentation de la journée, ce fut le tour de trois exposés traitant différemment le même thème de la modération de la circulation sur les axes principaux. Puis en fin de matinée il y eut une synthèse des expériences des zones à 30km/h, par Olivier Neuhaus. L'après-midi fut entièrement consacré au cas de la Chaux-de-Fonds, avec une visite à la clef des réalisations de la ville. [en savoir plus...]

Journée 1987

La troisième journée "Rue de l'Avenir" à Monthey a permis d'aborder les concepts liant l'aménagement du territoire et la modération de la circulation en faisant intervenir des différents niveaux institutionnels (Confédération, Canton, Commune). Elle a également permis d'illustrer les aspects théoriques par des visites de réalisations effectuées par la Commune de Monthey ainsi que de procéder à une analyse critique de la cohérence du thème débattu et de ses concrétisations sur le terrain. Le matin, après la présentation de la journée, il y eut entre autres une présentation du point de vue de la confédération par M. Mathey ainsi que celle du point de vue du canton par M. Urs Schnydrig. En fin de matinée, il y eut une table ronde sur le thème : "Mobilité et qualité du réseau routier". Finalement, l'après-midi, ce fut le tour d'une visite commentée des réalisations effectuées à Monthey. [en savoir plus...]

Journée 1986

La deuxième journée "Rue de l'Avenir" à Genève s'est déroulée autour d'une visite de réalisation et une mise en contact des différents partenaires de modération de la circulation et de protection du cadre de vie. Les usagers (groupes d'habitants, parents d'élèves), les aménageurs (architectes, urbanistes), les décideurs (autorités politiques, administration). Tout cela dans le but de s'engager dans une opération de modération de la circulation. Le matin, après une présentation du GCR (Groupe-conseil romand pour la modération de la circulation), ce fut au tour des exposés sur des thèmes tels que la conception des cheminements pour piétons ou les aménagements urbains. À midi, il y eut la présentation du montage audio-visuel de Pro Juventute et de l'ADP (Association droits du piéton) avant de prendre le repas. L'après-midi, ce fut la visite en car de trois quartiers. [en savoir plus...]

Journée 1985

La première journée "Rue de l'Avenir" à Zurich et Widen a été entièrement consacrée aux visites -en compagnie des autorités locales- d'un quartier de la ville de Zurich et du village argovien de Widen, tous deux transformés en zone à circulation modérée. La visite du quartier de Zurich s'est déroulée le matin pour voir les mesures qui y ont été prises telles que la modération d'un îlot entier, la rue résidentielle ou encore un rétrécissement de la chaussée. L'après-midi, après un repas en commun avec des responsables du service d'urbanisme de Zurich, ce fut la visite du village de Widen. Là, les participants ont pu voir entre autres trois rues résidentielles, des espaces piétons et cyclistes et divers rehaussements de la chaussée. [en savoir plus...]
« Précédent (1-32/32) | par page: 25 , 50 , 100