Journée 1996 à Carouge : L'enfant et la rue - pour un urbanisme de proximité

Nos villes et nos villages ne sont pas faits pour les enfants. Les petits piétons et cyclistes sont beaucoup plus souvent victimes d'accidents que les adultes. Avec le trafic, les routes sont devenues de véritables barrières qui empêchent les enfants de s'approprier l'espace. Les enfants sont devenus trop dépendants des adultes qui les accompagnent. On observe que les jeux les plus favorables au développement de l'enfant ont lieu dans la rue, dans l'espace proche du logement, alors que les jardins publics ne s'y prêtent guère. Quel espace-rue pour les enfants ?

Rue de l'Avenir a donc consacré sa 12e journée à la recherche de solutions pour mieux adapter le trafic aux enfants. Le matin a donc été consacré à des exposés présentant les problèmes actuels sur ce thème, ainsi qu'à une brève présentation de la campagne "Pourvu que ce ne soit pas mon enfant". L'après-midi, quant à lui, a été axé sur les solutions possibles. Enfin, la journée s'est terminée par une table ronde, animée par Nicole Baur, journaliste à la radio suisse romande.

Date: 8 novembre 1996

Lieu: Carouge (GE)

Thème: L'enfant et la rue - pour un urbanisme de proximité

Un compte-rendu de cette journée a été publié dans le bulletin 4/1996.


Documents à télécharger en lien avec la 12e Journée

Programme journée 1996 vignette

Programme de la journée

Paru dans le bulletin 3/1996

pdf (1 page)