Chartes piétonnes

Charte européenne des droits du piéton

(source J.O. des communautés européennes du 14.11.988

Voir le texte ici ou le télécharger là

 

Charte internationale de la marche

Créer des collectivités saines, viables et efficaces, où les gens choisissent de marcher

Élaborée dans le cadre de la série de conférences internationales WALK 21

Télécharger ici

Plans directeurs

Planifications nationales

Planification des villes

De nombreuses grandes villes ont élaboré des «stratégies» ou des plans directeurs pour la marche.

Vignette plan piéton de Bruxelles

Télécharger le plan piéton de Bruxelles

Vignette Stockholm walkable city

Plan pédestre à Pontevedra

Plan pédestre de Pontevedra, en Galice

Voir notre page

Notre partenaire Mobilité piétonne a développé un chapitre sur ce thème, on y trouvera notamment Bruxelles, Graz, Pontevedra, Chicago, Strasbourg, Londres....

Planifications et Politiques

Tout est possible

Au niveau politique et dans les milieux professionnels, on assiste depuis quelques années à une renaissance de l’intérêt pour la marche et du vélo comme modes de déplacement au quotidien. Le piéton n’est plus seulement un usager vulnérable : il pourrait devenir un élément clé d’une politique de développement urbain durable. Le vélo est plus qu’un loisir, il permet de désengorger le trafic, relie centre-ville, quartiers et agglomérations. La condition : repenser la ville en mettant les modes actifs au centre de la planification.
La politique des transports est toutefois encore fortement imprégnée par une logique routière, et de réponse à la demande, plutôt que d’orientation vers une mobilité plus durable, comme le constate le rapport COST Pedestrian Quality Needs, sur l’état de la marche en Suisse.


Les mesures en faveur des déplacements à pied et à vélo figurent rarement en haut de liste et il arrive souvent qu’une nouvelle infrastructure routière soit posée comme condition nécessaire à l’amélioration de la situation pour les piétons et les cyclistes. Le budget pour réaliser les mesures d’aménagement pour les piétons et les cycles est par conséquent souvent lié à des aménagements routiers, d’une autre ampleur et dont le calendrier s’étend aussi sur des périodes plus longues.

Planifications nationales

Suisse
En Suisse, la mobilité douce (piéton et vélos) tient désormais officiellement le rôle de troisième pilier des transports, au côté du transport individuel motorisé (TIM) et des transports publics (TP).
La Suisse ne possède à ce jour pas de stratégie nationale pour la marche. Un projet de Plan directeur de la locomotion douce a été publié en 2002 sans passer depuis les étapes suivantes de validation.
L’instrument des projets d’agglomération constitue sans doute aujourd’hui le levier le plus efficace au niveau national pour la promotion des modes doux. Deux critères d’examen de l’efficacité des mesures des projets d’agglomération portent d’ailleurs sur les réseaux de chemins pour piétons et cyclistes :

CE1 Amélioration du système de transport

  • Amélioration du trafic piétonnier et cycliste

CE4 Réduction des atteintes à l’environnement et de l’utilisation des ressources

  • Augmentation de la part modale des mobilités douces et diminution de la part des TIM

Les projets d’agglomération doivent être à même de répondre de manière satisfaisante aux questions suivantes :

  • Y a-t-il un projet global d’encouragement aux déplacements à pied et à vélo ?
  • Des mesures sont-elles envisagées pour éliminer les points noirs des réseaux ?
  • Des nouveaux réseaux sont-ils conçus spécifiquement pour la marche et le vélo ?

> Projet d’agglomération (Directives pour l’examen et le cofinancement des PA de 2ème génération (2012)

> Guide La mobilité douce dans le projets d’agglomération (2007)

> Programme « Gestion de la mobilité dans l’administration et les entreprises »

> Dès 2015, la confédération devrait soutenir financièrement des idées novatrices en termes de mobilité

 

Groupe parlementaire

Au niveau politique, un groupe parlementaire consacré à la mobilité douce regroupe les représentants politiques des associations consacrées à cette thématique (dont l’ATE, Mobilité piétonne et PRO VELO).

> Liste des intergroupes parlementaires (2013)


Stratégie nationale piétonne en Norvège
La Norvège est le troisième pays au monde à ce jour (avec le Pays de Galles et la Finlande) doté d’une stratégie nationale pour la marche.
Le slogan de la stratégie « Walking for life » ne manque pas d’ambition : il appelle à marcher pour sa propre santé, celle de la planète, à offrir, par le fait de marcher, une meilleure qualité de vie à tous, une vie plus communautaire, des rues vivantes et enfin plus de plaisir de vivre (...)

Voyons plus en détail

Plan national vélo en Autriche

L'Autriche a publié son plan national du cyclisme 2015 - 2025 (Masterplan Radfahren) en mai 2015.

Pour en savoir plus...

Stratégie nationale pour le vélo au Danemark

Les danois et les Néerlandais sont souvent en concurrence en matière de cyclophilie. Tous deux possèdent des stratégies de promotion active du vélo. Le Danemark a avalisé la sienne en été 214 avec des objectifs chiffrés. « Le vélo doit devenir le choix le plus confortable » commenté le Premier ministre lors de l’acceptation de la stratégie. Celle-ci met l’accent sur le vélo au quotidien, dans les loisirs et sur la formation des générations à venir.

Liens :

Planifications cantonales

Coup de projecteur pour la marche

En Suisse, la Loi sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestre (LCPR) attribue aux cantons la compétence de planifier et entretenir les réseaux de chemins pour piétons. Un responsable est chargé dans chaque canton de la mise en œuvre de cette loi.

> Liste des responsables de la mise en œuvre de la LCPR (piéton) par canton

Vignette plan directeur mobilité douce Genève

En Suisse romande, on peut citer le cas exemplaire en de nombreux points du canton de Genève.

En effet, Genève a traduit les exigences de la LCPR dans une Loi d’application (LaLCPR) et rendu obligatoire pour les communes de se doter d’un Plan directeur de chemins pour piétons (PDCP), liant pour les autorités. Les plans existant sont accessibles sur le site internet du canton.
Le Canton s'est doté d'un plan directeur de la mobilité douce.

Un plan d'actions de la mobilité douce a été validé par le Conseil d'État et transmis au Grand Conseil pour adoption en octobre 2015.
Voir notre page spéciale.

En Suisse alémanique, le canton de St-Gall propose par exemple une plateforme internet où signaler les points noirs du réseau piétonnier.

> Portail points noirs dans le canton de St-Gall (sur inscription et avec Internet Explorer)

Coup de projecteur pour le vélo

Veloparcours Zurich

Ci-dessus image de la campagne zurichoise "vekoparcours" avec Benj et Tina

Les cantons ne sont pas (encore) tenus de nommer des responsables vélo, mais sont de plus en plus nombreux à s’en doter. Soit en raison de la promotion du vélo qui grimpe dans l’agenda politique ou dans l’élan de mise en œuvre des projets d’agglomérations.
Lien : Membres de la conférence vélo, l’association des planificateurs spécialisés vélo (cantons, communes, bureaux)

Un Canton précurseur à cet égard est celui de Zurich, où un service de trois personnes planifie des réseaux ambitieux, sensibilise les communes et la population, édite des aides de travail et rassemble des données pertinentes.

Lien vers les pages vélo du Canton de Zurich

 

Politiques des villes suisses

Les principales villes suisses ont mis en place des politiques variées dans le but de promouvoir la marche et d’augmenter l’attractivité de leurs rues et places. On peut mentionner les exemples suivants à Genève, Lausanne, Berne, Bâle, Berthoud et Zurich

Pour en savoir plus...

Et à l'étranger ?

SVignette San Francisco Pedestrisn stategyStockholm : The Walkable City, pdf de 88 pages Stokholm City Plan, 2010

Berlin : Stratégie piétonne de la Ville de Berlin, objectifs, mesures, projets modèles (2011) pdf de 15 pages en allemand

San Francisco : Pedestrian Strategy San Francisco, 2013 pdf de 20 pages en anglais

 Pontevedra : la ville où le piéton est roi