Galrie d'images

1. Samedis du vélo organisés par Pro Vélo Genève, avec le soutien de la Ville de Genève
2. Le quai de la Limmat à Zurich AVANT - APRÈS

Politique des villes suisses

Romandie

Genève
La Ville de Genève s’est dotée dans les années 2000 d’un concept de plan piéton, qui a abouti à la création de 10 promenades balisées et dont des dépliants font la promotion.
La carte des temps de trajets entre différents points attractifs de la ville fait figure d’exemple en la matière y compris à l’étranger. La Ville s’engage par ailleurs à accomplir 5 actions en faveur des piétons.

Des actions, services et documentation s’adressent également aux cyclistes. La Ville soutien entre autres la manifestation « les samedis du vélo » (image 1) qui propose régulièrement des cours de conduite, de mécanique, des vélo-tours et autres activités

Lausanne
Vignette Faire du vélo à LausanneLausanne est à ce jour la seule ville de Suisse à s’être dotée d’un poste de délégué piéton. Cette personne dirige notamment un groupe de travail composé de représentants de différentes associations concernées par l’accessibilité à pied. Une pratique qui commence à voir le jour de manière plus ou moins formelle dans d’autre villes (Fribourg, Neuchâtel). La ville accorde une place privilégiée aux piétons dans son Plan directeur communal.

Les cyclistes ont également une déléguée vélo attitrée qui assure le lien entre les différents acteurs impliqués dans la planification et la mise en œuvre des mesures cyclables. La Ville édite notamment une carte vélo. La version en ligne est mise à jour régulièrement.

Suisse alémanique

Zurich
Le réaménagement des quais de la Limmat à Zurich entre 2004 et 2006, depuis interdits au trafic individuel, a permis d’augmenter considérablement la qualité de cet espace, au bénéfice des piétons notamment. Outre les images Avant/Après qui parlent d’elles mêmes, les comptages effectués (y compris pour les vélos) démontrent une augmentation significative des déplacements à pied  (+17 au total) et de + 18% pour les cyclistes (image 2). Quant aux piétons séjournant sur les terrasses ou les bancs, le réaménagement a entrainé une augmentation de fréquentation de 121%.
La Ville de Zurich a par ailleurs édité un document très complet en 2008, comprenant des statistiques sur la mobilité à pied et à vélo en ville.

Bâle
La Ville de Bâle a publié une Stratégie de promotion des déplacements à pied et en vélo qui mérite d’être mentionnée.
Son plan directeur comprend un chapitre étoffé concernant les réseaux piétons. La Ville est également active dans les infrastructures et les essais pilotes en matière de promotion du vélo. L’attention particulière que porte la Bâle aux enfants et aux jeunes a notamment mené à la publication d’une étude sur l’usage du vélo de cette tranche de population.
Une brochure de promotion (2005) vante les avantages de se déplacer à pied dans la ville rhénane. 33.8% des ménages de l’agglomération baloises ne possèdent pas de voiture. Le potentiel pour les déplacements à pied, combinés aux transports publics est donc conséquent. Dans l’agglomération de Berne, ce taux est de 32,4% contre 24 %  moyenne en Suisse (source : micro recensement 2010).

Berne
La ville de Berne possède un délégué à la mobilité douce. Un dépliant destiné à la population sensibilise le public aux besoins des piétons ainsi qu’aux bons réflexes à adopter pour se déplacer au quotidien. Une sélection d’aménagent réalisés (tant piéton que vélo) illustre les effets concrets atteints grâce à la présence du délégué.

Voir la page mobilité à pied ou à vélo (en français)

Berthoud (Burgdorf BE)
La ville de Berthoud a été pionnière dans la réalisation de diverses actions entre 1996 et 2006, dans le cadre d’un projet pilote de Ville modèle pour les piétons et les vélos (FuVeMo). Parmi ces mesures : la première zone de rencontre de Suisse. Burgdorf reste encore aujourd’hui un exemple en Suisse et à l’étranger.

> Ville modèle piétons et vélos (en allemand)

> Ville modèle piétons et vélo - évaluation globale (en allemand)

> 1ère zone de rencontre de Suisse


> Retour à la page "Planification et politiques"